Réduction fiscale
Le cheval, nouvel allié de ma vie
Pour une (re)connexion à la joie de vivre
Réduction fiscale
Le cheval, nouvel allié de ma vie
Pour une (re)connexion à la joie de vivre

Le cheval comme allié de vie et de santé des séniors de 65 à 75 ans, c'est rompre l'isolement et bouger ensemble !                            

 

Depuis 2012, Amaé accueille une centaine de personnes âgées pendant la belle saison,  ce sont « les après-midi à l’écurie ».  Nos chers aînés (moyenne d’âge 84 ans), découvrent ou redécouvrent l’univers du cheval.  Certains se souviennent de leur enfance lorsque le cheval était leur compagnon lors des travaux dans les champs. D’autres vivent des moments inédits au contact de nos chevaux doux et curieux.

Ils vont brosser, étriller, panser,  caresser, tresser les crinières …et le sourire aux lèvres, leurs douleurs s’envolent. Ensuite ce sera la découverte de marcher dans un manège, le sol est meuble. Ils tiennent fièrement leur cheval  et les exercices simples s’enchaînent dans la bonne humeur. Tout se terminera avec un bon gouter dans la yourte d’AMAÉ.  

L’équipe est à chaque fois émue des bienfaits constatés : des sourires, de la parole comme libérée, une relation avec le cheval qui reconnecte  à la joie de vivre. Mais ces séances sont trop peu nombreuses, la  personne ne participera qu’une seule fois.

C’est pourquoi, AMAÉ souhaite  aller plus loin. Nous voulons proposer une activité régulière, avant le grand âge, afin de proposer une voie inédite pour la prévention de la perte d’autonomie et de la dépression des personnes dont l’âge commence à bien se faire sentir.

 

Derrière des statistiques  il y a des destins... 

« Après 75 ans, une personne sur douze vit en institution. L’entrée dans un établissement pour personnes âgées est souvent liée à des problèmes médicaux, en particulier ceux entraînant une perte d’autonomie. En institution, 86 % des personnes âgées de 75 ans ou plus sont dépendantes, contre 13 % des personnes du même âge vivant à domicile. » Source : Ministère des Solidarités  et de la Santé. La prévention de la perte  d’autonomie est donc cruciale.

La maladie dépressive des séniors est encore taboue en France.  Une étude  publiée par l’Inserm en 2011, révèle que les personnes âgées en France se suicident beaucoup plus fréquemment que les 15-24 ans: trois fois plus souvent entre 65 et 74 ans, six fois plus entre 85 et 94 ans... Cela touche alors 40 personnes pour 100.000.

Notre projet veut agir sur ces deux axes : trouver du plaisir dans des activités physiques impulsées par le cheval qui devient un allié bienveillant de la  santé et recréer du lien social par une activité ludique en groupe dans un univers inédit et « multisensoriel »

 

 Jean-Marie et Nando se retrouvent

 

Voilà ce que nous proposons.

Vous aimez faire du sport, vous balader dans la forêt, en montagne  avec des amis, faire du jogging avec des  amis, aller à la salle de sport et retrouver des amis ? Vous aimez donc  bouger, rire, vivre et ainsi vous boostez votre sérotonine et maintenez votre capital physique. Et oui, vous avez trouvé une des clefs du bonheur !

Et bien nous nous inspirons de cela  pour créer un programme santé et joie de vivre en associant  un allié de poids et de douceur : le cheval !

Grâce à notre expérience acquise, nous voulons proposer aux seniors entre 65 et75 ans et les grands seniors au-delà de 75 ans vivant à leur domicile ou pris en charge dans des accueils de jour, une activité physique parfaitement adaptée. Nous organiserons des groupes homogènes.  Notre souhait est d’accueillir en priorité des personnes isolées et fragiles économiquement.

Nous avons imaginé un vrai programme d’équithérapie sur une durée de 10 semaines à raison d’une séance par semaine et en groupe de 6 à 8 personnes. Cela fera 2h d’activité physique par semaine auxquelles se rajouteront fous rires avec les amis et les chevaux.  Ainsi nous sommes convaincus que chacun pourra capitaliser un maximum de bienfaits.

Chaque séance favorisera le lien social dans un espace sans pression où pourront  s’épanouir réconfort et estime de soi.

Ce sera aussi un petit voyage dans une oasis de verdure, car les séances se dérouleront sur les hauteurs de Flaxlanden au centre équestre Poney&Cie. Un service de transport (covoiturage, taxi) sera organisé pour quelques personnes sans aucun moyen de déplacement.

Alors techniquement, quel est le programme que nous avons concocté ? Rappelez-vous, les objectifs sont doubles.

AGIR SUR LA MOBILITÉ DONC ACQUÉRIR PLUS D’AUTONOMIE

Il faudra venir au centre équestre puis s’occuper des chevaux (donc sortir de chez soi. Grâce aux poneys, sans se rendre compte, les séniors vont bouger : brosser, se baisser, curer, tresser, accompagner et s’adapter aux mouvements du cheval. Tous les sens vont être sollicités. Par un programme mené dans la durée, tous les exercices et les activités connexes visent à améliorer l’équilibre postural et dynamique et donc très probablement le risque de chutes car il y aura un meilleur équilibre.

René à la manoeuvre dans le box d'Oscario.

ROMPRE L’ISOLEMENT

Une activité physique ensemble, en groupe, c’est  rompre l’ennui, la routine c’est favoriser un bien-être et un bien vivre. Grâce à la communication, la parole, les conversations et le rire, les personnes qui ont participé ensemble aux séances pendant plusieurs mois vont nouer des liens.

S’occuper d’un cheval et bouger avec lui, mobiliseront chez le sénior (et souvent à son insu), ses capacités sensorielles, physiques, mentales et émotionnelles. La coordination des mouvements va s’améliorer petit à petit grâce à un travail synergique avec le cheval et par ricochet ces bienfaits se retrouveront dans la vie quotidienne. Nous espérons ainsi augmenter la qualité de vie de nos chers participants, potentialiser le bénéfice des médicaments, diminuer les coûts de santé, favoriser le « bien vieillir ».

Les essais randomisés contrôlés testant l’efficacité de l’équithérapie sur l’équilibre postural sont encore rares mais existent. Un essai clinique évaluant l’efficacité de l’équithérapie par rapport à un entrainement sur un tapis de course a montré que l’équilibre postural et dynamique est davantage amélioré dans le groupe de personnes bénéficiant de l’équithérapie. Un exemple est mené aussi au CHU de Nîmes pour les personnes âgées hospitalisées pour dépression.

 Jean-Marie et Nando sont "connectés "...

Quelles sont les échéances de notre projet ?

Il y a deux étapes.

1) Une phase « expérimentation » est en cours depuis octobre 2018 et se terminera mi-avril 2019. Nous accueillons actuellement deux groupes et nous peaufinons avec eux le programme. Pour cette partie nous avons obtenu une subvention de la Conférence des Financeurs de la prévention de la perte d’autonomie des personnes âgées du Haut-Rhin. Le programme est ainsi gratuit pour les participants, et nous tenons à ce que cela reste gratuit afin que l’argent ne soit pas un obstacle pour les personnes que nous accueillons.

2) Une phase « lancement » démarrera fin avril 2019, avec l’accueil de deux nouveaux groupes. Et nous avons besoin de votre soutien à hauteur de 10 000 € afin de financer le programme pour ces deux nouveaux groupes. Nous tenons à la gratuité.

Ensuite forts de notre bilan avec quatre groupes, nous souhaitons  développer le programme et convaincre des mécènes durables qui pourraient être : mutuelles et autres organismes de prévoyance,  Actions sociales pour les personnes âgées etc… Notre objectif est d’obtenir une reconnaissance du programme et de notre expertise.

  

Charles et Marie-Thérèse retrouvent Cookie et Paprika, garder la santé c'est garder le moral ! 

Notre promesse.

C’est largement prouvé maintenant l'activité physique possède de très nombreuses vertus et constitue un excellent moyen de se prémunir contre les maladies chroniques.

Ainsi pour les personnes âgées de 65 ans ou plus, l’OMS, recommande une activité physique de 150 minutes par semaine de différentes manières. Cela améliore leur endurance cardio respiratoire, leur état musculaire et osseux, et cela réduit le risque de maladies non transmissibles, de dépression et de détérioration de la fonction cognitive.

Il faut agir, notamment pour les personnes âgées « modestes ».  Nous voulons leur offrir grâce à votre soutien :

  • un programme de santé et de convivialité grâce au cheval,

  • un accès à la Nature dans une ambiance ludique et familiale

  • l’opportunité de se faire des amis et rire car le bonheur est dans le pré.

 

MERCI

En pleine discussion !

Les 20 derniers soutiens

Cloé MISLIN
Cloé MISLIN

40 €

Flaxlanden
Cloé MISLIN
AMAE
Accueillir les personnes en situation de handicap pour vivre les bienfaits physiques et psychologiques que procurent le cheval.

Amaé est une jeune association créée en janvier 2012, elle naît de la propre histoire de sa présidente, Cloé, cavalière depuis son plus jeune âge. Après un joli parcours sportif en équitation western (championne de France), Cloé a dû faire face à un handicap invalidant, il a fallu changer de cap.

En février 2014, Cloé a intégré l’équipe de France Para-Equestre et a obtenu le prix de championne de France (grade II handicap moteur important au niveau de l’équilibre du tronc, handicap unilatéral majeur). En 2016, elle a participé aux qualifications des Jeux Paralympiques de Rio. La force de son rêve la menée aux jeux équestres mondiaux de Tryon (USA) en 2018 où elle a été 4ème dans son grade, elle se prépare maintenant aux Championnat d'Europe puis aux jeux paralympiques de Tokyo. En 2018, Cloé a renoué avec un titre de championne de France en paradressage et même avec ses premières amours (avant le handicap) en gagnant un titre de vice-championne du monde par équipe de Para Reining. Depuis le 1er novembre 2018, elle est reconnue Sportive de Haut niveau catégorie Senior.
Cloé peut mesurer chaque jour pour elle-même tous les bienfaits de l’équithérapie, c'est pourquoi elle a créé Amaé. Elle est un modèle de courage et de résilience pour les personnes handicapées ou accidentés par la vie.

Amaé a déjà accueilli plusieurs centaines de bénéficiaires (enfants, adultes et seniors) en situation de handicap divers pour bénéficier de séances ludiques ou à visée thérapeutique au contact du cheval. L'association est reconnue d’intérêt général et vient d’obtenir l'agrément ESUS (Entreprise Solidaire d'Utilité Sociale) . Amaé travaille avec des institutions (hôpitaux, IEM, IME, EHPAD, etc.) de toute la région de Mulhouse et du Haut-Rhin pour l'accueil de groupes en équithérapie. Cloé veut développer l'équithérapie et mettre en œuvre des programmes spécifiques adaptés à une problématique de santé (déjà programmes pour les dépressions sévères ou pour les malades de Parkinson).
Son objectif est de pérenniser tout ce qui a déjà été entrepris et de pouvoir faire profiter à de plus en plus de personnes en situation de handicap ou accidentés de la vie des bienfaits du contact avec le cheval.

Séances
1
J - 14
49%
Cloé MISLIN
AMAE
Accueillir les personnes en situation de handicap pour vivre les bienfaits physiques et psychologiques que procurent le cheval.

Amaé est une jeune association créée en janvier 2012, elle naît de la propre histoire de sa présidente, Cloé, cavalière depuis son plus jeune âge. Après un joli parcours sportif en équitation western (championne de France), Cloé a dû faire face à un handicap invalidant, il a fallu changer de cap.

En février 2014, Cloé a intégré l’équipe de France Para-Equestre et a obtenu le prix de championne de France (grade II handicap moteur important au niveau de l’équilibre du tronc, handicap unilatéral majeur). En 2016, elle a participé aux qualifications des Jeux Paralympiques de Rio. La force de son rêve la menée aux jeux équestres mondiaux de Tryon (USA) en 2018 où elle a été 4ème dans son grade, elle se prépare maintenant aux Championnat d'Europe puis aux jeux paralympiques de Tokyo. En 2018, Cloé a renoué avec un titre de championne de France en paradressage et même avec ses premières amours (avant le handicap) en gagnant un titre de vice-championne du monde par équipe de Para Reining. Depuis le 1er novembre 2018, elle est reconnue Sportive de Haut niveau catégorie Senior.
Cloé peut mesurer chaque jour pour elle-même tous les bienfaits de l’équithérapie, c'est pourquoi elle a créé Amaé. Elle est un modèle de courage et de résilience pour les personnes handicapées ou accidentés par la vie.

Amaé a déjà accueilli plusieurs centaines de bénéficiaires (enfants, adultes et seniors) en situation de handicap divers pour bénéficier de séances ludiques ou à visée thérapeutique au contact du cheval. L'association est reconnue d’intérêt général et vient d’obtenir l'agrément ESUS (Entreprise Solidaire d'Utilité Sociale) . Amaé travaille avec des institutions (hôpitaux, IEM, IME, EHPAD, etc.) de toute la région de Mulhouse et du Haut-Rhin pour l'accueil de groupes en équithérapie. Cloé veut développer l'équithérapie et mettre en œuvre des programmes spécifiques adaptés à une problématique de santé (déjà programmes pour les dépressions sévères ou pour les malades de Parkinson).
Son objectif est de pérenniser tout ce qui a déjà été entrepris et de pouvoir faire profiter à de plus en plus de personnes en situation de handicap ou accidentés de la vie des bienfaits du contact avec le cheval.

Flaxlanden
1 soutien
40 €
Fondation AGES
Soutenu par
+ 1 500 €
Conseil Départemental du Haut-Rhin
Soutenu par
+ 9 723 €
11 263 €
sur un objectif de
23 000 €
49%

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies vous proposant des contenus adaptés et améliorant votre navigation. En savoir plus / paramétrer les cookies